Gartner Magic Quadrant 2017 pour la BI et l’analyse : que faut-il retenir ?

by Charlotte on 7 mars 2017

Imprimer cet article    Version PDF    Poster sur facebook    Tweeter la page    Ajouter à MySpace    Ajouter sur del.icio.us    Digg this    

Le 16 février dernier, le Gartner a publié la dernière version de son « Magic Quadrant for BI and analytics platforms », classement en quadrant des plateformes analytiques et BI.

Comme à son habitude, Gartner commence par détailler les hypothèses qui ont été prises sur l’évolution du marché :

  • La convergence des différents types d’exploration des données vers un seul et même ensemble de découverte de données de nouvelle génération
  • Toujours plus d’utilisateurs de « smart data discovery »
  • L’intelligence artificielle et le langage naturel seront les nouveaux standards
  • En découle l’augmentation du nombre de « citizen data scientists » plutôt que de data scientists.

Les plateformes BI seront donc des outils très faciles à utiliser, prendront en charge une gamme complète de fonctionnalités de flux et ne nécessiteront pas une implication significative de l’informatique pour configurer les données.

En route pour la smart data discovery

De plus, les entreprises veulent étendre l’utilisation de la BI à tous en interne mais également en externe. En effet, les utilisateurs analysent un panel de plus en plus large de combinaisons de données, de plus en plus complexes et sans outil à part de préparation des données.

Au fur et à mesure de la banalisation de la « data visualisation », une nouvelle vague d’innovation émerge : la « smart data discovery » ou découverte intelligente des données. Introduite par IBM Watson Analytics et BeyondCore, elle s’appuie sur l’apprentissage automatique pour automatiser le flux analytique. Le langage naturel (Natural Language Processing), la requête en langage naturel (Natural Language Query) et la génération en langage naturel (Natural Language Generation) pour l’interaction textuelle et vocale sont des fonctionnalités clés de la « smart data discovery ». Ce qui est nouveau cette année, c’est que bon nombre de fournisseurs traditionnels de BI (comme IBM ou SAP) ayant été lents à s’adapter à la BI moderne, ont cependant pris de l’avance sur les leaders actuels du marché (Tableau, Qlik et TIBCO Spotfire) en ce qui concerne l’investissement sur la prochaine vague du marché de la smart data discovery.

Enfin, les options de déploiement ont également un impact sur le marché. En effet, les déploiements dans le cloud – qui stagnaient aux environs de 45% ces dernières années, avec une demande venant plutôt des utilisateurs métiers – ont grimpé à 51% en 2016 avec un intérêt grandissant de la part des services informatiques. La plupart des plateformes proposent aujourd’hui une gamme d’options de déploiement dans le cloud avec différents choix de prix et de souscription.

Résultats 

Après avoir défini les hypothèses ainsi que le marché, Gartner a déterminé 5 cas d’utilisation dont découlent 15 principales fonctionnalités afin d’évaluer les fournisseurs de plateformes analytiques. Ceci est détaillé dans l’article original.

Echappée de Microsoft et Tableau, Qlik en embuscade

On note aujourd’hui que les vendeurs « traditionnels » de BI, qui avaient mis du temps à s’adapter à la nouvelle vague et luttaient pour rester pertinents (comme IBM, SAP, Oracle et MicroStrategy) ont finalement muri leur offre afin de conserver leurs clients. Ce sont tout de même Microsoft et Tableau qui se détachent très largement, suivis par Qlik, un peu en retrait.

Qlik reste donc parmi les leaders du marché grâce à ses deux solutions associatives in-memory permettant aux utilisateurs de créer des applications robustes et interactives : QlikSense est devenu le produit phare de l’éditeur alors que QlikView continue de s’améliorer. Cependant, l’éditeur reste un peu à la traîne en ce qui concerne son investissement en recherche intelligente et ses compétiteurs le devancent largement.

En effet, Tableau offre une exploration de données hautement interactive et très intuitive, basée sur la visualisation des données et s’axe sur la simplification et l’intuitivité pour les utilisateurs, tout en leur donnant de plus en plus de pouvoir. L’éditeur a connu une croissance extraordinaire, ce qui a beaucoup perturbé le marché. Il reste donc parmi les leaders avec une croissance continue mais avec un rythme plus lent en raison des prix et de la concurrence de Microsoft avec Power BI.

Côté Microsoft, c’est donc avec sa solution Power BI qu’il est considéré comme leader du marché, et visionnaire avec cela ! Cette solution permet de gérer la préparation mais aussi la découverte de données, puis de construire tableaux de bord interactifs, aussi bien pour des utilisateurs individuels qu’aguerris. En résumé, Microsoft offre une large gamme de fonctionnalités BI au sein d’un seul et même outil via le cloud Azure avec des prix à la baisse. Cela en fait une des solutions les moins chères du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *